lundi, mars 27, 2017

L'art des affaires

Je n'ai pas encore lu « The art of the deal » (l'art des affaires) que notre nouveau président-vendeur Donald Trump avait demandé à Tony Schwartz d'écrire pour son compte en 1987.

J'ai pourtant bien l'intention de le lire dès que possible, parce que je ne peux pas comprendre qu'un super vendeur ou gourou des affaires auto-proclamé comme M. Trump ne soit pas parvenu à abroger et à remplacer la loi de santé d'Obama comme cela s'est produit y a quelques jours.

Peut-être que quand je lirai enfin ce fameux bouquin si célèbre, je vais changer d'avis sur ce qu'est la vente en général.

C'est vrai, j'ai toujours pensé que la bonne vente (ou le génie des affaires) commençait d'abord par savoir écouter ses clients, toujours faire de son mieux pour être poli et attentionné avec eux, bien faire le maximum pur établir un rapport solide et durable tout en tentant, autant que possible, de dissimuler le mieux possible son propre ego et son arrogance.

Pour moi n'importe quel autre comportement serai celui d'un imbécile, mais encore une fois, comme je n'ai pas lu le chef-d'œuvre en question, je pourrais encore me tromper !

dimanche, mars 26, 2017

Les amis de Poutine

Au fil des ans, de nombreuses personnalités ont déclaré publiquement leur confiance, leur admiration et leur amitié pour Vladimir Poutine, ancien chef du KGB, devenu aujourd'hui dictateur de la Russie.

La liste est impressionnante, à commencer par des politiciens comme Donald Trump ou François Fillon, des acteurs comme Steven Seagal, Gérard Depardieu ou Pamela Anderson et des musiciens comme Steven Tyler d'Aerosmith.

Pire, même Jean-Claude Killy, le skieur que j'admire le plus, est tombé aussi pour le petit tyran. Un personnage que beaucoup de gens raisonnables voient comme un oppresseur impitoyable et un tueur quand il le faut.

Bon, je peux seulement espérer que chacun de ces fameux individus a reçu une contrepartie qui justifie parfaitement bien cette relation et que M. Poutine ne va jamais planter un couteau dans le dos à ses « amis » occidentaux !

samedi, mars 25, 2017

Le problème des États-Unis

Nous savons tous que notre pays a pas mal de problèmes.

En fait, notre problème principal n'est pas tellement avec les Mexicains, pas avec les musulmans non plus, mais c'est plutôt avec le Parti Républicain, qui est obsédé par la démolition de tout ce qui se trouve sur son chemin au lieu de réparer ou de construire ce dont nous avons besoin (pas de mur à la frontière mexicaine, s'il vous plaît!)

Les membres républicains de notre congres doivent finalement comprendre qu'ils travaillent pour nous et qu'il est temps pour eux soulever leur arrière-train et de se mettre à travailler d'une manière plus collaborative bien avec les Démocrates!

vendredi, mars 24, 2017

Dépenses militaires et éducation

Le programme PISA (acronyme pour « Program for International Student Assessment » en anglais (Programme international pour le suivi des acquis des élèves en français) est un ensemble d'études menées par l'OCDE visant à mesurer la performances des systèmes éducatifs dans la majorité des pays.

L'enquête de 2015 a été publiée le 6 décembre 2016 et montre que Singapour a surpassé le reste du monde. Les autres pays dans le peloton de tête sont le Japon, l'Estonie, la Finlande et le Canada.

Maintenant, comparez cela les dépenses militaires mondiales. Près de 1.700 billions de dollars sont dépensés chaque année dans le monde pour les dépenses de défense nationales ; En termes plus prosaïques, pour tuer des gens.

Il s'agit d'une catégorie où les États-Unis sont de très loin en tête. En fait, nous dépensons pour notre défense plus que la somme totale des 7 autres pays suivants (soit près de 600 milliards de dollars, soit environ 5% de notre PIB).

Par contraste, nous n'arrivons pas du tout à ce niveau de performance avec nos scores PISA, domaine dans lequel nous sommes en retard sur tous les points.

Ne serait-ce pas bien que nous dépensions un peu moins avec nos militaires et d'avantage avec nos étudiants? Si nous jamais nous parvenions à faire un demi-tour dans ce domaine, nous pourrions soudain renverser notre déclin et revenir à l'excellence ?

Quelque chose à méditer ...

jeudi, mars 23, 2017

Coiffures bizarres et maladies mentales

Je me demande s'il existe des études sérieuses à propos d'individus portant des coupes de cheveux anormales et les conséquences désastreuses que celles-ci peuvent avoir sur leur santé mentale.

Étant donné que la chevelure humaine est située extrêmement près du cerveau, la fonction mentale de l'individu en question se trouve affectée chaque fois que sa coiffure s'éloigne de la norme établie. Elle crée une confusion à la fois profonde et irréversible parmis les synapses, provoquant des comportements erratiques sur le sujet arborant la coiffure hors-norme.

Pour ceux qui l'ignorerait, une synapse est une structure qui permet à une neurone (ou cellule nerveuse) de transmettre un signal électrique ou chimique à une autre neurone. Il est donc facile d'imaginer le désordre qui résulte lorsqu'un réseau tout entier de synapses est martelé par des pannes électro-chimiques continues, causée par des coiffures désordonnées.
Aussi, la prochaine fois que vous vous trouvez à proximité d'une personne comme celles illustrées sur ce blog, changez de trottoir immédiatement.

mercredi, mars 22, 2017

Premier débat présidentiel français

Avant-hier soir, nous avons courageusement investi trois heures de notre temps si précieux pour regarder le premier débat présidentiel français de 2017.

Les Français doivent avoir des qualités de concentration extraordinaires, car nous étions sur les rotules à la fin de ce marathon intellectuel. Ce qui suit sont mes réactions :

J'ai trouvé que Mélanchon et LePen étaient les meilleurs raconteurs et communicateurs du quintette. Ils semblent savoir ce que c'est qu’être populiste.

Pour moi, le candidat que je veux oublier est Hanon, le socialiste, qui comme Mélanchon, est un utopiste de première et probablement un peu trop en avance sur son temps. Son programme est aussi mauvais que ses compétences en matière de persuasion. 
Macron représente à merveille le Technocrate français. Il empile des tas de mots les uns sur les autres pour ne rien dire au bout du compte. Comme il n'a pas de programme en soi, il est quand même assez malin pour approuver presque tout ce que dit Fillon, et comme ce dernier est le seul qui a une plate-forme qui tient la route, Macron fait preuve de clarté intellectuelle.

De toute évidence, l'attitude passive de Fillon lors du débat montrait qu'il était sérieusement blessé et n'avait plus le mordant dont il avait fait preuve tout au long des primaires.

Alors, compte-tenu de tout ça, que devraient faire les Français ? 

Tout comme nous l'avons fait pour Clinton, ils devraient se pincer le nez et voter quand même pour Fillon, en priant qu'il arrive au second tour pour bloquer LePen.

Cela dit, quel est le résultat probable ? 

À ce stade, je prédis que LePen et Macron survivront le premier tour. Pendant les débats précédents le vote final, LePen écrasera Macron, des tas de Français s'abstiendront, beaucoup de gens de la droite voteront LePen et elle sortira vainqueur.

mardi, mars 21, 2017

Finale de la Coupe du Monde de ski

Comme beaucoup de téléspectateurs, j'ai apprécié les dernières courses de ski à Aspen, et bien que je n'arrive pas à savoir qui avait réglé le thermostat si haut, je ne suis pas près d'oublier la qualité du spectacle sous l'ardent soleil du Colorado ...

Qu'en ai-je retenu ? Pas mal de choses, en fait :
D'abord, j'ai beaucoup apprécié toutes les victoires surprises qui ont quelque peu bouleversé l’ordre établi et je n'oublierai surtout pas la formidable performance de l'équipe féminine italienne, la qualité de l’équipe autrichienne masculine, l'ascension de certains skieurs slovènes et slovaques et la force des techniciens suédois.

Ensuite, bravo pour les nouveaux venus prometteurs en provenance de Suisse et les vainqueurs des différents globes de cristal. Enfin, je me désole un peu à propos de la faiblesse d'ensemble de l'équipe américaine (sauf Shiffrin, naturellement) ainsi que celle des françaises (sauf Worley, bien entendu) ...

Cela dit, il reste du sacré boulot sur la planche cet été pour de nombreux athlètes !